Chemin du Phare: l’urgence est de mise

A la suite de l’effondrement d’une partie du Chemin du Phare à Sète le 24 mai dernier, j’ai rencontré le collectif de riverains habitant le secteur à Sète.

Ces dernier m’ ont alerté sur l’urgence des travaux de consolidation et de réparation à y réaliser et j’ai pu, sur place, constater la dangerosité du site en l’état.

J’ai donc relayé leurs inquiétudes, légitimes, auprès du 1er magistrat de la ville dans un courrier que je lui ai adressé cette semaine, en lui demandant de bien vouloir décréter une situation d’urgence pour cette zone géographique, mesure qui permettrait d’accélérer considérablement le calendrier des travaux…