Conférence de presse à Sète: « pas de différence entre le national et le local »

cp halles portait SD web6 mois après mon élection, j’ai souhaité rendre compte de mon activité de député en conviant les journalistes Sétois à une conférence de presse organisée aux halles vendredi dernier en présence de ma suppléante Christine Guiraud.

Synthèse de mon activité à l’Assemblée et en circonscription, cette conférence de presse m’a permis de réaffirmer mes engagements en terme de non-cumul de mandat (d’un mandat national avec une fonction exécutive locale), lequel me permet d’être un des députés les plus actifs à l’Assemblée (cf. classement nosdeputes.fr) et d’évoquer l’état – préoccupant – de la situation économique et sociale de la 7ème circonscription dont je me fais le relai à l’Assemblée Nationale.

En dépit des 800kms qui séparent le Palais Bourbon de Sète, je ne fais en effet pas de différence entre les deux aspects de mon mandat : quand je suis à l’Assemblée, je défends et les intérets et le territoire dont je suis l’élu.

J’ai également présenté aux journalistes les interlocuteurs que j’ai été amené à rencontrer depuis le début de mon mandat, dans les secteurs que je considère comme prioritaires : maires des communes de la circonscription, acteurs de la sécurité de l’échelon ministériel au niveau local, représentants de la filière viticole et des métiers de la mer, présidents d’associations. Dans le cadre de mes saisines ministérielles, j’ai ainsi confirmé aux journalistes présents la création, pour la maternelle Eugénie Cotton, d’un poste de Rased en septembre dernier.

Interrogé sur le « pacte de thau », j’ai annoncé la tenue prochaine, avec mes collègues députés Frédéric Roig et Christian Asscp halles SD et journalistes webaf, d’assises du Bassin de Thau à l’horizon 2013.

Comme les journalistes m’y invitaient, j’ai ensuite livré ma stratégie pour voir vivre en 2014 l’alternance à la mairie de Sète : l’union la plus large possible à gauche dès le premier tour.

Afin de réaliser cette unité, je propose que soient lancés des primaires citoyennes, à l’image des primaires socialistes de 2011 et de ce que les villes de Paris et Marseille comptent organiser à la veille des municipales.

En effet, en permettant de se focaliser sur les projets plutôt que sur des personnalités, la légitimité acquise par celui ou celle qui remportera ces primaires citoyennes permettrait d’enclencher une dynamique de rassemblement à même de porter l’alternance à la tête de la mairie.

Enfin, questionné sur d’éventuelles ambitions municipales, j’ai souligné ma volonté de pousser et non de tirer cette liste d’union à gauche : ma mission n’est en effet pas d’être le prochain maire de Sète mais… d’avoir un autre maire à Sète !

Cliquez ici pour lire les articles de l’Hérault du Jour et de Midi libre parus à cette occasion le samedi 24 novembre 2012

Une réponse à “Conférence de presse à Sète: « pas de différence entre le national et le local »

  1. Bonjour Sébastien
    ,Je respecte ton choix, de »pousser, et de ne pas tirer » dans l’absolu, je suis aussi un partisan de cette future LOI, sauf que, en l’état, je ne vois pas, » la ou le candidat, socialiste », susceptible de remporter cette primaire. Ton score au 1 tour, est le résultat de la situation politique de l’époque, et de ton équation personnelle .
    Bravo, pour ton boulot a l’assemblée, je regarde souvent tes interventions, en commission des loi, ou a L’AN. Amitiés…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s