Je défends le port de Sète à l’Assemblée !

SD - QOSD - 25.6.2013.Mardi 25 juin 2013, j’ai interrogé le Ministre de la Mer Frédéric Cuvillier sur les retombées possibles pour Sète et le Bassin de Thau quant aux fruits de la « croissance bleue ».

Cette intervention complète celle que j’avais prononcée en séance la semaine précédente en faveur d’un plan d’action pour la croissance bleue en Méditerranée.

Cliquez ici pour accéder à la vidéo de ma question et la réponse du Ministre

Ci-après le texte de mon intervention:

« Monsieur le ministre,

Le bassin de Thau est le premier producteur méditerranéen de produits conchylicoles,

Sète est le 1er port de pêche français de la méditerranée,

C’est aussi le 11ème port de commerce de France, avec une croissance significative de volumes, à cet égard, les efforts de la région Languedoc Roussillon, propriétaire de l’infrastructure doivent être soulignés.

De plus, Sète demeure une plate-forme portuaire non négligeable pour les passagers.

Enfin, le secteur de Sète, et plus globalement le littoral méditerranéen, disposent de capacités foncières et d’atouts économiques capables de se mobiliser en faveur d’un nouveau développement économique.

A l’heure où la lutte contre le chômage est une priorité pour le gouvernement comme pour moi, la perspective de la création de nombreux emplois liés à la croissance bleue en méditerranée doit être saisie pleinement.

Récemment, la 12ème conférence Facilité euro-méditerranéenne d’investissement et de partenariat a mis à l’honneur la croissance bleue en Méditerranée.

Ce modèle de développement utilisant les ressources variées de la mer disposerait d’un potentiel de croissance de près de 600 milliards d’euros et pourrait générer la création de près de 7 Millions d’emplois sur le littoral euro-méditerranéen d’ici 2020.

L’une des pistes prioritaires évoquées par les conférenciers d’Athènes est le développement de pôles maritimes et la relance des échanges entre les différents pays méditerranéens, quelle que soit la rive.

En effet, nous pouvons nous mobiliser pour accomplir des progrès techniques  dans de multiples domaines : mutation énergétique, technologies énergétiques marines, biotechnologies, aquaculture, construction navale du futur,…etc

Cette liste n’est pas exhaustive.

Monsieur le ministre, Sète et sa région peuvent prendre une place importante dans cette nouvelle croissance potentielle.

Nous sommes candidats à devenir un pôle maritime au sens européen du terme.

Nous sommes déterminés à créer des emplois et de l’innovation bleue dans notre région.

Aussi, pouvez-vous nous dire comment le gouvernement et plus spécifiquement votre ministère entendent engager cet ambitieux chantier, et comment Sète et ses activités actuelles ou futures pourraient y trouver leur place. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s