Le député mobilisé sur le dossier de la pêche

sete

J’ai rencontré la directrice des pêches, madame Cécile Bigot au ministère à Paris pour faire un point complet sur la pêche en Méditerranée.

Nous avons travaillé près de deux heures sur plusieurs aspects qui me paraissent importants pour les filières concernées.

Le premier dossier abordé fut celui des « contrats bleus ». En effet, alors que ce dossier était enlisé depuis plusieurs années, j’ai obtenu du ministère que les paiements dus aux pêcheurs au titre de ces contrats commencent enfin à être honorés. Un premier versement de 60 000 euros a ainsi été effectué, mais il reste plus des deux tiers à verser aux bénéficiaires. J’ai demandé durant cette réunion qu’un deuxième versement soit engagé avant la fin de l’année 2013, au plus tard.

J’ai également confirmé mon hostilité à l’idée d’un paiement qui ne porterait que sur 90% des sommes dues aux opérateurs, idée qui n’émane pas de la direction des pêches.

Le deuxième dossier abordé était celui des « jours de pêches ». J’ai soutenu l’idée des opérateurs languedociens qui souhaitent la mutualisation possible des « jours » non utilisés par les professionnels des autres régions méditerranéennes (Corse, PACA). Demandant de la visibilité, j’ai insisté pour que cette utilisation rationnelle des « jours » permette aux pêcheurs méditerranéens de mobiliser 100 % « d’effort de pêche ».

J’ai souhaité également aborder la question de l’amplitude des « jours de pêches », souhaitant une adaptation aux besoins exprimés par les professionnels.

Concernant la question des périodes non travaillées pour les personnels de criée notamment, j’ai sollicité un examen précis de la part de l’administration. Je suis en effet sensible à la situation sociale des employés principalement des criées qui doivent subir indirectement les périodes de non pêche.

J’ai indiqué mon souhait qu’il ne soit plus mis en place d’arrêts temporaires de pêche d’une part, et d’autre part que les professionnels puissent bien aller jusqu’à 100% des quotas, et non à 90% comme certains le craignent. La direction des pêches a pris des engagements clairs sur l’absence programmée d’arrêt temporaire de pêche, et sur la mobilisation intégrale des quotas de pêche.

Nous avons abordé la question de l’exonération de la plus-value en cas de sortie de flotte et de destruction de navire. Cette mesure mise en place pour l’année 2005 permettait aux pêcheurs qui faisaient l’effort de renoncer à leur outil de travail de ne pas payer en plus des impôts sur la valeur du navire voué à la destruction. Je solliciterai en ce sens le ministère des finances.

Par ailleurs, j’ai longuement évoqué la question des « petits métiers ». J’ai rappelé ma volonté de maintenir une pêche artisanale, génératrice d’emplois dans nos ports.

J’ai demandé une augmentation raisonnée du nombre de PPS, sans déstabiliser le segment pour le thon rouge, compte tenu d’une ressource désormais garantie.

Dans le même esprit, j’ai demandé avec détermination que soit favorisée la commercialisation de proximité dans le cadre d’une démarche interministérielle : nous devons pouvoir acheter et consommer du thon rouge honnêtement péché par les pécheurs français. De même, la question des pêches exceptionnelles ou accidentelles sur des petites embarcations doit être repensée pour permettre des débarquements en toute légalité pour les pêcheurs.

De plus, nous avons évoqué un sujet désormais essentiel, celui de la pollution en Méditerranée, notamment la question des rejets d’eaux usées de l’agglomération montpelliéraine. A cet égard, je saisirai prochainement le ministre de l’environnement pour une réunion de travail portant sur l’amélioration de la qualité des eaux côtières et de celles du Bassin de Thau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s