Droits des femmes : 20 mois de progrès

8 marsIl y a 31 ans maintenant, le Président François Mitterrand a donné un caractère officiel au « 8 mars », cette journée inspirée par une femme, l’Allemande Clara ZETKIN (figure historique du féminisme) et adoptée par un mouvement, l’Internationale socialiste en 1910.

Créée à l’origine pour défendre les droits des femmes et notamment le droit de vote, cette journée a servi de tremplin à diverses luttes féministes, dont le droit à l’avortement.

Le 8 mars est une journée de manifestations partout dans le monde : l’occasion de revendiquer l’égalité et de faire un bilan sur la situation des femmes dans la société. C’est avant tout une journée de réflexion sur ce qui doit encore être fait pour améliorer la condition des femmes.

Cette année, le gouvernement a choisi de placer cette journée sous le signe de la jeunesse, de l’imagination et de la création. Un concours national a ainsi été organisé, destiné au 16-25 ans, leur proposant de contribuer par la voie d’un texte, d’une affiche ou d’une vidéo à donner leur vision de l’égalité entre les femmes et les hommes. Plus de 3 000 jeunes ont répondu : leurs productions peuvent être vues sur  http://egalitee2014.fr/ .

Cela étant dit, « le 8 mars, c’est toute l’année » : en effet, et depuis bientôt 3 ans, les droits des femmes sont redevenus une priorité politique grâce au Président de la République et à la Ministre des Droits des Femmes. Des 46 mesures décidées lors du premier comité interministériel des droits des femmes en novembre 2012, 42 ont en effet déjà été engagées et/ou appliquées. Et en un an, 60 % des projets de loi du gouvernement ont fait avancer les droits des femmes.

Mars 2014 - Montpellier - CB JPM SD EA FDC

A Montpellier avec le candidat Jean-Pierre Moure et le Président de l’Assemblée Nationale

Mars 2014 - Pézenas - SD Armand

A Pézenas avec le candidat Armand Rivière

Ces avancées, incontestables, ont guidé mon propos lors des différentes manifestations qui se sont tenues en cette journée du 8 mars sur la 7ème circonscription, que ce soit à Pézenas avec l’équipe d' »Osons » du candidat Armand Rivière en présence de Roselyne Lesquer, membre du Mouvement français pour le Planning familial, et Leila Acherar, sociologue en sciences de l’éducation, à Sète sur l’île de Thau, ou encore à Montpellier aux côtés du candidat Jean-Pierre Moure et du Président de l’Assemblée Nationale Claude Bartolone.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s