Vive le Midi !

L’Assemblée Nationale a adopté mercredi 23 juillet, à une large majorité, et au-delà des clivages partisans (261 voix Pour, 205 contre et 85 abstentions), la nouvelle carte des régions de France : 13 régions puissantes contre 22 aujourd’hui.

Cette réforme structurelle – la plus importante depuis l’Acte I de la décentralisation en 1982 – va profondément changer le visage de la France.

Cette réforme s’attaque avec courage, au millefeuille territorial tant décrié depuis des décennies sans que personne n’ose jamais y toucher.

En cela, ce débat est une chance. Jamais, depuis la Révolution française, il n’avait été confié au Parlement le soin de dessiner les contours de circonscriptions, et encore moins de collectivités infra-étatiques.

L’objectif est de donner à ces 13 nouvelles régions une réelle puissance de développement économique pour soutenir les entreprises et porter les politiques de formation et d’emploi, pour intervenir en matière d’infrastructures et de transports, des ports aux aéroports. Cette première étape permettra de simplifier notre organisation territoriale et de rendre plus fortes et efficaces les politiques locales de développement économique, et, à terme, de réaliser des économies.

J’entends les inquiétudes et les doutes. Ils sont respectables, compréhensibles, légitimes et, pour l’essentiel, sincères. Je crois néanmoins que nous pourrons lever ces doutes si l’on donne du sens à ce rassemblement régional et au projet politique que nous pouvons bâtir ensemble.

Nous ne perdons dans ce nouvel ensemble régional, ni notre âme ni notre identité. D’un point de vue historique et géographique, il s’agit d’ailleurs de réunir le haut et le bas Languedoc afin d’allier des solidarités territoriales anciennes aux réalités économiques et administratives du XXIème siècle.

Cette alliance du Languedoc-Roussillon avec Midi-Pyrénées est une chance si nous acceptons de regarder l’avenir avec confiance, forts et fiers de ce que nous sommes.

Montpellier, qui bientôt accèdera au statut de métropole – ce dont il faut se féliciter – n’a rien à craindre de Toulouse. Car le rapport entre Toulouse et Montpellier peut et doit se penser dans une logique de complémentarité constructive (économique, scientifique, universitaire, culturelle) plutôt que dans une logique de rivalité stérile.

De même, Sète et le Bassin de Thau ont tant à gagner à être à la fois un horizon pour Montpellier et désormais plus qu’hier, pour Toulouse, la quatrième ville de France.

N’était-ce pas là le grand dessein de Colbert ? Le Canal du Midi n’est-il pas le symbole même de ce qui nous rassemble ?

Dans le Sud, nous sommes des hommes et des femmes debout. Appréhendons l’avenir avec enthousiasme. Nous avons tant de belles choses à construire dans cette nouvelle alliance, dans cette nouvelle grande région : la troisième de France !

Vive le Midi !

« Midi le Juste »…

LIEN(S):

Une réponse à “Vive le Midi !

  1. Qu’elle est le patronyme de cette région ?????
    Soutiendrez vous neige à Toulouse ?
    Les boules carrées aux capitoles ?????
    Toulouse plage confiés aux SALINES PLUS LE GRAND ,TOUBOUL ET COMBAS …..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s