Le Parlement des enfants à Pézenas

Logo Pd_09

Chaque année, l’Assemblée nationale, le ministère de l’Éducation nationale, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) et la Mission laïque française (MLF) organisent l’opération du Parlement des Enfants. Il s’agit d’offrir aux écoliers de CM2 une leçon d’éducation civique grandeur nature en leur proposant de prendre la place d’un législateur. Ils sont invités à rédiger, avec l’aide de leurs enseignants, une proposition de loi. Discussions, débats et argumentaires leur font percevoir la complexité du débat démocratique.

C’était donc pour moi l’occasion idéale de visiter, avec ma suppléante Christine Guiraud, la classe de CM1/CM2 de Madame Stéphanie Lauras, directrice de l’école élémentaire Jacques Prévert de Pézenas, sélectionnée cette année pour représenter notre 7ème circonscription de l’Hérault aux côtés des 576 autres classes sélectionnées (autant de classes candidates que de circonscriptions législatives).

Avant d’évoquer brièvement mon parcours, les élèves nous ont présenté leur travail, en nous expliquant la genèse de leur proposition de loi, tout en expliquant les difficultés qu’ils ont pu rencontrer.

J’ai ensuite répondu à leurs questions sur le processus législatif, sur mon rôle de député, sur celui de ma suppléante et sur les missions de ce mandat de député parfois complexe à appréhender, car s’il est national, le mandat de député s’ancre également dans un territoire précis.parlement des enfants 1

Après un bref rappel du fonctionnement des institutions de la République et de la répartition des différents pouvoirs, Christine Guiraud et moi-même avons illustré ces notions en leur expliquant la réalité quotidienne de nos fonctions.  Du travail à l’Assemblée Nationale à l’action en circonscription, ce cours d’instruction civique nous a permis d’échanger sur les mécanismes de construction des lois qu’ils avaient eux-mêmes pu expérimenter.

Cette classe a en effet rédigé un projet de loi pour le développement de la recherche et des équipements adaptés aux personnes en situation de handicap ou l’accès à la gratuité dans les écoles spécialisées afin d’améliorer l’égalité des chances dans la scolarisation des enfants handicapés, l’école Prévert étant d’ailleurs dotée d’une classe pour l’inclusion scolaire (C.L.I.S.) des élèves en situation de handicap. Une belle façon d’engager les élèves à réfléchir sur des sujets qui les touchent au cœur, l’accès à l’éducation et le respect de l’autre.

Fier de l’engagement de si jeunes citoyens envers la solidarité, j’ai souligné la qualité de leur travail dont j’aspire vivement à ce qu’il puisse être retenu par le jury national pour – qui sait ? – devenir un jour une loi de notre République !

parlement des enfants 2

Une réponse à “Le Parlement des enfants à Pézenas

  1. C’est un bon début…mais n’était-ce pas le même rôle de leCDJ (Commission Départementale des Jeunes) mis en place par le Conseil Général !…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s