« Le Terrorisme ne détruira pas la République Française, car c’est la République qui le détruira » François Hollande

Plus que jamais, la Nation française doit être unie, car oui, nous sommes en guerre.

Sur la convocation du Président de la République, je me suis rendu hier à la réunion du Parlement qui, comme notre Constitution le prévoit, a réuni (Sénat et Assemblée Nationale), dans la salle du congrès, à Versailles.  Les députés s’étaient auparavant réunis dans la cour d’honneur de l’Assemblée Nationale pour observer une minute de silence à midi, avant d’entonner la Marseillaise en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre dernier.minute silence AN

A l’occasion de la réunion du Parlement en congrès, le Président de la République nous a livré un discours fort et puissant tendu vers un seul but : l’action !

Pour garantir le droit le plus élémentaire d’entre tous, le droit à la sûreté des Français proclamé par la déclaration des droits de l’homme et du citoyen, le Président a ainsi annoncé :

– la prolongation de l’Etat d’urgence pour 3 mois, votée par le Parlement dès cette semaine ;

– le triplement de nos moyens militaires au proche et moyen Orient et aucune diminution d’effectif dans la Défense d’ici 2019 ;

– le renforcement considérable des forces de l’ordre afin de retrouver le niveau que nous connaissions en 2007 soit 5.000 nouveaux postes de policiers et de gendarmes sur deux ans, 1.000 postes supplémentaires pour les douanes accompagnés de la création de 2500 postes pour l’administration pénitentiaire et judiciaire pour renforcer les moyens des juges antiterroristes.

– une révision constitutionnelle pour permettre de lutter dans la durée contre la menace terroriste sans renoncer aux principes de notre Etat de droit ;

– la déchéance de nationalité pour les bi-nationaux présentant une menace pour la sécurité de l’Etat ;

– la fermeture des lieux de culte incitant à la haine.

Le Président de la République a fait la démonstration de sa détermination – totale – à combattre le terrorisme à court, moyen et long terme, tout en garantissant les libertés démocratiques et le respect de l’État de droit ; à l’intérieur comme à l’extérieur de nos frontières.

Si aujourd’hui, nous pleurons nos morts, nous faisons face et jamais nous ne céderons à la peur.

Partout dans le monde, se manifeste la solidarité à l’égard de la France : le peuple français ne peut qu’être reconnaissant.

Nous sommes la France. Nous sommes un grand peuple. Vive la République, vive la France !

congrés versailles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s