Premier tour des Régionales : ma lettre de soutien à Carole Delga

Les dimanches 6 et 13 décembre, nous voterons pour élire les femmes et les hommes qui présideront aux destinées de notre nouvelle grande région, unissant Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées.

C’est un vote important car la région, c’est important !

La région, c’est le développement économique, la politique touristique, les transports (TER), les grandes infrastructures, les lycées et la formation professionnelle, la gestion des ports, l’université et la recherche, ou encore le soutien aux associations sportives et culturelles.

Et ce vote intervient dans un moment sans équivalent dans l’histoire de notre pays.

Après avoir été lâchement frappé par des attaques terroristes barbares, après avoir pleuré et honoré ses morts, le peuple français est debout. Et, face à l’obscurantisme et au fanatisme, face aux ennemis de la démocratie et des valeurs de la République, voter n’est plus seulement un droit, c’est un devoir. Voter est un acte de résistance. « Allons enfants de la Patrie »: votons !

Au-delà de cette indispensable mobilisation citoyenne, il faut pleinement mesurer l’importance de ce scrutin régional, dans un territoire aux dimensions nouvelles. Pour ma part, je voterai, et je vous invite à voter pour la liste conduite par Carole Delga. Pour deux raisons essentielles : la qualité du projet régional, la solidité de la candidate à la Présidence.

Le projet régional porté par Carole Delga et ses colistier(e)s est ambitieux, crédible et sérieux ; fidèle aux valeurs républicaines et fondé sur une vision sociale et écologique de notre société.

Avec Carole Delga, priorité sera donnée à la création et au maintien d’emplois en particulier grâce à un soutien massif aux TPE, PME, artisans et commerçants, à la viticulture, à la pêche et à la conchyliculture ou encore dans le domaine du tourisme grâce au lancement d’un plan « littoral 21 », une nouvelle « Mission Racine » adaptée aux nouveaux enjeux économique et écologique auxquels est confronté du littoral languedocien.

Avec Carole Delga, c’est l’assurance d’une ambition forte pour le développement du port de Sète qui, grâce au volontarisme des équipes dirigées par G. Frêche, C. Bourquin et Damien Alary est devenu le premier employeur du Bassin de Thau (20 dockers ont encore été recrutés cet automne). Il ne faut pas casser cette dynamique.

Avec Carole Delga, j’ai la certitude que l’engagement de construire 10 nouveaux lycées éco-responsables sera tenu, comme cela fut le cas par la majorité de gauche sortante.

Je sais qu’avec elle, la région sera au service de toutes les collectivités, dans un souci d’équité territoriale et qu’elle saura soutenir avec force le secteur associatif, en particulier dans les domaines de la culture et du sport ; alors que le candidat de la droite propose des coupes sombres à hauteur de 25 millions d’euros et que l’extrême-droite promet le pire aux associations qui œuvrent pour les droits des femmes ou la lutte contre les discriminations.

Pour porter un projet sérieux, alors qu’il s’agira aussi de mener à bien, et dans l’équilibre, la fusion de nos deux régions, il faut porter quelqu’un de solide à la présidence. Or, Carole Delga est, je le crois, la candidate la plus solide pour présider une région qui sera bientôt plus grande que certains Etats européens. Elle est la seule à avoir l’expérience nécessaire pour garantir la bonne gouvernance de notre Région.

Carole Delga a été maire d’une petite commune de Haute-Garonne : c’est l’assurance qu’elle sait ce qu’est la réalité concrète du terrain et qu’elle saura gérer la région dans le souci de la plus grande proximité.

Carole Delga a été vice-présidente de la région Midi-Pyrénées. Or la connaissance des dossiers régionaux et du fonctionnement d’une institution de plusieurs milliers d’agents, dotée d’un budget de plusieurs milliards, est indispensable pour garantir que 2016 ne sera pas une année blanche. C’est vital pour notre territoire et ses acteurs économiques !

Carole Delga a été députée et surtout ministre. C’est la garantie qu’elle saura élever notre région au rang national, européen et international qui doit être le sien.

Enfin, Carole Delga, je la connais bien et je veux partager avec vous la confiance totale que je lui accorde.

C’est une femme, de 44 ans, aux valeurs républicaines et de progrès chevillées à l’âme. Elle vient du peuple. Elle aime le peuple. Elle n’est pas coupée des réalités. Elle aime le concret. C’est surtout une femme d’une intégrité totale : qualité cruciale dans une région où la lutte contre la corruption de l’idéal républicain est un combat de chaque instant.

C’est donc avec conviction, avec sincérité que je vous engage à voter, avec confiance et espoir, pour Carole Delga. Car si je crois profondément que cette nouvelle région est une chance, je peux vous assurer que pour cette région, pour nous, ses habitants, Carole Delga est une chance, l’assurance d’un véritable renouvellement et d’un engagement sincère et fidèle aux valeurs de la République : Liberté, Egalité, Fraternité, Laïcité.

Une réponse à “Premier tour des Régionales : ma lettre de soutien à Carole Delga

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s