Des mesures concrètes pour le développement durable : la fin des sacs plastique à usage unique

Comme annoncé en août 2015 dans la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, les sacs en plastique à usage unique doivent disparaître progressivement des caisses des supermarchés.

La Ministre de l’Ecologie Ségolène Royal rappelle dans un communiqué que 17 milliards de sacs plastique à usage unique ont été consommés en France en 2014.  Les enjeux environnementaux sont considérables. En effet, un sac en plastique met entre 100 et 400 ans à se dégrader dans la nature après avoir été utilisé seulement quelques minutes.

Ces tonnes de déchets plastiques flottants au gré des océans sont surnommées par certains « 7e continent » tant leur volume est immense. Elles représenteraient une surface équivalente à 6 fois la France et pouvant atteindre 30 mètres de profondeur par endroit!

L’impact nuisible sur les milieux naturels et la biodiversité, particulièrement sur la faune marine, nécessitent la mise en œuvre d’actions concrètes et significatives. En plus de la contamination par les métaux lourds présents dans le plastique, l’ingestion directe de déchets plastique est une cause de mortalité qui affecte environ 660 espèces, dont le poisson bleu en Méditerranée.

L’interdiction des sacs en plastique à usage unique sera effective lors de la publication de son décret d’application fin mars, la Commission européenne ayant souhaité prendre trois mois afin d’évaluer les règles applicables au sein du marché unique. Ségolène Royal précise cependant « la loi est claire et chacun peut la respecter, sans attendre la publication du décret d’application ni l’application de sanctions ».

Certains commerçants appliquent d’ores et déjà la mesure. Par ailleurs, le remplacement des sacs en plastique par des sacs composés de matières biodégradables doit permettre la création de 3000 emplois en France. Il revient à chacun d’entre nous, consommateurs et commerçants, de prendre la mesure de notre empreinte sur l’environnement et de participer à la préservation de notre écosystème.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s