Cumul des mandats : les petites manœuvres de la droite

Profitant de la torpeur estivale, la droite sénatoriale a discrètement déposé le 8 août dernier une proposition de loi pour permettre aux parlementaires cumulards de cumuler leurs mandats jusqu’en 2020 et non en 2017 comme la loi votée par la majorité parlementaire actuelle l’a prévu.

Ce serait un véritable recul démocratique, alors que la France a tant besoin de renouveau et que les Français souhaitent à juste titre, à 90%, la fin du cumul entre exécutif local et mandat parlementaire.

Comble du cynisme, ce serait même la première loi votée par la droite de retour au pouvoir, afin de faire échec à la loi votée par la gauche.

Les parlementaires de droite ont donc comme priorité numéro 1 : … eux-mêmes !

Alors que la France est confrontée à d’immenses défis, la droite fait ainsi la démonstration de son inconséquence, de son archaïsme, et de son mépris profond pour les vrais problèmes des Français.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s