Agriculteur, un métier d’avenir malgré les aléas

J’ai participé vendredi 24 mars à l’assemblée générale des Jeunes Agriculteurs de l’Hérault au lycée Bonne Terre de Pézenas.

La table ronde a réuni Yvon Pellet, Conseiller départemental de l’Hérault en charge de la viticulture, le Sénateur de l’Hérault Henri Cabanel et Vincent Touzot, membre du bureau de Jeunes Agriculteurs National.

L’objectif de cette rencontre étant d’échanger et débattre sur le devenir des exploitations face aux aléas qu’elles rencontrent à savoir des aléas climatiques, économiques, sanitaires et réglementaires. Les moyens de les combattre ainsi que les politiques mises en oeuvre ont été également abordés.

Après des débats passionnants, Samuel Masse, président des JA de l’Hérault, a également soulevé la problématique de la perte d’espaces cultivés dans le département due notamment à une urbanisation galopante et la pression spéculative. Sans compter les problématiques liées au stockage de l’eau et à la répartition de l’irrigation.

L’AG s’est clôturée par un buffet paysan en toute convivialité.

En tant que vice-président du groupe Viticulture à l’Assemblée Nationale, j’ai particulièrement à cœur de défendre la filière agricole, véritable moteur économique de notre territoire.  Tout comme le gouvernement qui soutient la profession par le biais notamment de la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt, le maintien des 56 milliards d’euros de la PAC et plus récemment la loi contre l’accaparement des terres agricoles.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s